">

Actualités !

NOUVEAUTÉS - NEVEZENTI - NEWS

Brec'h. Premier Salon du livre jeunesse à la médiathèque

L’association Dihun bro an alre organise son premier Salon du livre jeunesse dans la médiathèque du collège Saint-Gildas à Brec’h, dimanche 19 mars. Des auteurs et illustrateurs de livres jeunesse seront présents.
L’association Dihun bro an alre, affiliée à l’association Dihun Breiz, est constituée de parents d’élèves des filières bilingues breton-français du pays d’Auray, qui regroupent trois écoles catholiques : l’école Sainte-Thérèse d’Auray, Saint-Michel de Carnac et Notre-Dame-des-Fleurs de Locoal-Mendon, ainsi que le collège Saint-Gildas de Brec’h.

« Marquer le coup »
Dihun bro an alre a pour objectif d’organiser plusieurs manifestations pour promouvoir les filières bilingues breton-français dans et en dehors du pôle, de fédérer les établissements cités du pays d’Auray, de représenter les parents et les projets bilingues, et de mettre en place des activités orientées vers la culture bretonne. « L’idée de cette association était d’organiser un événement pour marquer le coup », déclare Yann Tatibouet, parent d’élève et enseignant en maternelle.

Plusieurs activités prévues
Des auteurs et illustrateurs de livres jeunesse seront présents, comme Catherine Latteux, Fanny Cheval, Jean-Luc le Pogam, Élizabeth Piquet Fredéric Faragorn, etc. Tout au long de la journée auront lieu des activités : initiation à la danse bretonne, séances de contes, ateliers de lecture, travail à la plume, dessins libres. Une fresque géante se construira au fur et à mesure des arrivées des enfants et des illustrateurs. L’association Lire et faire lire sera également présente par le biais de bénévoles qui liront pour les enfants.
Dimanche 19 mars, de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h, à la médiathèque du collège Saint-Gildas à Brec’h. Entrée gratuite. Ouvert à tous.


                        Prizioù 2017

jury Prizioù 2017

Le jury de gauche à droite  : Morgan Le Coz, Maïna Sicard-Cras, Gael Roblin, Annaig Kervella, Brendan Guillouzic-Gouret, Guillaume Morin, Denez Pichon. / © Mael Le Guennec

Les lauréats des Prix de l’Avenir de la Langue bretonne, organisés conjointement par France 3 Bretagne et l’Office Public de la Langue Bretonne, ont été désignés par le jury. Le grand vainqueur dans chaque catégorie sera annoncé lors de la cérémonie qui aura lieu le vendredi 24 mars 2017 au Carré Magique à Lannion. Pour rappel, chaque lauréat reçoit un prix : 1500€ pour le premier, 500€ pour le deuxième et le troisième remis au nom de la région Bretagne, ainsi qu'un trophée réalisé par le designer Owen Poho offert par France 3 Bretagne. Edition exceptionnelle cette année pour les 20 ans !

La cérémonie sera diffusée en direct sur bretagne.france3.fr le vendredi 24 mars dès 19h, le samedi 25 mars en breton sous-titré à 11h sur France 3 Bretagne et le lundi 27 mars à 8h50 sur France 3 Bretagne et la Loire-Atlantique.


Association
• Brezhoneg e Brest (du breton à Brest), association pour la promotion et l’usage de la langue bretonne à Brest.
• Dizale, association spécialisée dans le doublage en langue bretonne qui propose désormais un service d’abonnement de vidéo à la demande.
• L’amicale des pompiers de Rennes, l’association propose désormais un calendrier entièrement bilingue vendu à Rennes et dans ses environs.

Livre de fiction
• « Rebetiko hag istorioù all », recueil de nouvelles de Kristian Braz (Ed. Al Liamm).
• « Bar Abba », roman de Yann Bijer (Ed. Al Liamm).
• « Kerdiwal », recueil de poème de Herve Seubil gKernaudour (Ed. Al Liamm)

Collectivité
• Conseil départemental du Finistère, premier département à adopter un plan pour la langue bretonne 2016-2021.
• Ville d’Hennebont, pour la création d’un Agenda 21, un plan 2016-2021 pour le développement de la culture bretonne et du breton.
• Hôpital de Carhaix, pour l’installation de panneaux bilingues et des actions en faveur du développement de la langue bretonne dans le domaine de la santé.
Création audiovisuelle

• « Pa ya kuit Solenn / Quand Solenn s’en va », docu-fiction (26’) d’Anne Gouerou.
• « A-vihanig / Depuis tout petit », documentaire (26’) de Bleuenn Le Borgne.
• « C’hwi a gano / Vous chanterez », série de 5 épisodes (10’), réalisée par Perynn Bleunven.

Entreprise
• Ar Bradenn – Aquatiris, société spécialisée dans la phyto-épuration, utilise la langue bretonne dans sa communication.
• Le Kêr, parc ludo-éducatif sur l’histoire de la Bretagne basé à Vannes. Trois brittophones sont employés, l’intégralité des contenus (panneaux, films) proposés sont en breton ainsi que les visites guidées.
• Korrimel, service de messagerie électronique entièrement en breton, permettant d'avoir une adresse en .bzh.

Disque chanté en breton
• « Youn Kamm et le Bagad du Bout du Monde » de Youn Kamm (Apprentis Producteurs / Coop Breizh).
• « Exil » de Maria Desbordes (Awen Records / Coop Breizh).
• « Valgori » de Brieg Guerveno (Paker Prod / Coop Breizh).

Brittophone de l’année
• Laëtitia Anger, pour avoir créé Les Archi Kurieux, une entreprise qui propose des animations autour du patrimoine en langue bretonne.
• Yann Tiersen et Emilie Quinquis, le couple de musiciens a décidé d’apprendre et de vivre en langue bretonne. Ils défendent la langue à travers leur art.
• Fanny Labbay a appris récemment à parler breton et a décidé d’en faire sa langue quotidienne. Elle travaille à l’école Diwan de Bourbriac et propose des séances d’initiation à la langue bretonne.

Kan Ar Bobl. La fête du chant breton

école maternelle de Rostrenen


L'école maternelle Notre-Dame de Rostrenen sur scène.


La journée éliminatoire du Kan Ar Bobl de Maël Carhaix a réuni dimanche 12 mars les différents terroirs du Centre Bretagne : le pays Fisel, le pays Fanch, le terroir gavotte. C'est la plus ancienne des dix-neuf rencontres de pays. Elle est conjointement organisée par Radio Kreiz-Breizh et le cercle celtique de Rostrenen. Dimanche encore, elle a rassemblé à la salle polyvalente de l'Arc-en-ciel, la foule des enfants des écoles bilingues, des parents et des amateurs de chant breton et de musique bretonne.


Un fest-deiz animé par les participants

Divers concours étaient proposés dans plusieurs catégories : chant à danser, chant à écouter, chant à accompagner, conte et récits, duos, instruments solos, groupes musicaux. Le fest-deiz était animé par les chanteurs et musiciens participants aux concours. Ces éliminatoires permettent d'établir un palmarès en vue de la finale des pays de Bretagne qui se déroulera à Pontivy, le dimanche 9 avril.

 

source : http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/mael-carhaix/kan-ar-bobl-la-fete-du-chant-breton-13-03-2017-11431911.php#QePqXOPI5zPGHcK3.99

Les nouveaux tomes de l'histoire de Bretagne racontée aux enfants sont arrivés !

  • des bretons en armorique
  • le temps des ducs
  • de l'Union à la révolution



L'Histoire de Bretagne racontée aux enfants est une série pour la jeunesse éditée par Beluga-Coop Breizh. 

Les nouveaux tomes sont disponibles en français et en breton sur le site de l'éditeur.

Elle est illustrée par Christine Corniolo-Baillot, et traduite en breton par Myrzinn Boucher-Durand.

Voici un imagier parlant en breton pour apprendre le breton et découvrir la culture bretonne.

Découvrez la version multilingue de l'application d'imagier vocal. En plus du breton, vous pourrez apprendre l'anglais, l'allemand, l'espagnol, l'italien, le portugais, le chinois, le japonais, le russe, le coréen, en retrouvant les mêmes visuels. Grâce à la fonction de ralentissement de la vitesse d'élocution, cela devient plus facile d'entendre la prononciation des mots.

N.B. : pour ne savoir plus, rendez-vous sur le site : https://www.facebook.com/imagier.breton/?hc_ref=PAGES_TIMELINE&fref=nf

imagierbreton.com

Langue bretonne : les premiers pas d’un nouveau plan

lengue bretonne, les premiers pas d'un nouveau plan
 Pour l'occasion, une cabine de traduction avait été installée dans l'hémicycle du conseil régional pour les rares non-bretonnants présents. | Ouest-France

On n’a jamais autant parlé breton dans l’hémicycle du conseil régional. Samedi à Rennes, quelque 150 acteurs et militants de la langue bretonne ont lancé des idées pour assurer l’avenir du breton. Et pour nourrir la politique de la Région.


Comment va le breton ?


C’est le verre à moitié vide, ou à moitié plein. À moitié vide, car le nombre de locuteurs est estimé à un peu plus de 200 000. C’est le chiffre avancé par Léna Louarn, vice-présidente du conseil régional, chargée des langues de Bretagne, en ouvrant cette journée de travail. Pas question d’en faire une querelle de chiffres, mais le Conseil culturel de Bretagne, une assemblée consultative du conseil régional, parle lui de 170 000 locuteurs. Seulement, il y a locuteur et locuteur. Ceux capables de véritables discussions en langue bretonne, et d’autres qui le parlent et le comprennent juste pour la vie quotidienne. Mais au-delà des chiffres, tout le monde est d’accord avec l’Unesco qui classe le breton dans la catégorie des langues « sérieusement en danger ». Le verre à moitié plein, c’est la barre des 17 000 élèves inscrits à la dernière rentrée scolaire dans l’une des trois filières de l’enseignement breton (Diwan, Div Yezh le public et Dihun pour le privé). Pour autant, personne n’est capable d’assurer que dans un demi-siècle, ou plus, on parlera toujours le breton. Constat d’un militant finistérien à cette journée : « On n’entend plus parler breton dans les rues de Morlaix. »

suite de l'article ici : http://www.ouest-france.fr/bretagne/langue-bretonne-les-premiers-pas-d-un-nouveau-plan-4561089/

Petit atlas de Bretagne illustré sur le site L'ATLASig

Atlas de Bretagne illustré

Un clic sur l'image et vous aurez un aperçu d'un atlas tout à fait original et inédit de la Bretagne sous toutes ses formes.

À travers son regard d'illustrateur bédéiste passionné par sa région natale, Fañch Juteau, nous offre une vue d'ensemble de la Bretagne : histoire, géographie, musique et danses, gastronomie... 15 cartes illustrées, suivies de riches synthèses : ludique et destiné à tous !

"L'imagier du breton" ou "Skeudennaoueg ar brezhoneg" 
est paru

Figurines Breton


Comportant plus de 600 mots, enrichi par des "kwiz", des comptines et des chansons... il a été conçu par des bretons pour évoquer la vie quotidienne en Bretagne au XXIe siècle. Il est le fruit de plusieurs années de travail.


Pour plus de renseignements :


Thierry Jamet / Le Temps éditeur 16, rue de l’Eglise – 44210 Pornic
02 40 82 18 60 / 06 29 47 23 59 – tierijamet@gmail.com

ou

Yann LE CORRE / Dihun Breizh - Maison de l'Octroi - 1 boulevard Viollard - 56300 PONTIVY

0981226449 / 0680887332 - direction@dihunbreizh.bzh


"avec le soutien de la région Bretagne"

logo région Bretagne

"avec le soutien du conseil général du Morbihan"

logo CG Morbihan

En bref !

Portes ouvertes

portes ouvertes St Jean Bosco

Stage BAFA approfondissement en Gallo

stage BAFA Gallo

Apprenez le breton en 6/9 mois !

apprenez le breton en 6/9 mois

FORMATION : LE BRETON EN 840H CHRONO !
Il reste des places pour la prochaine session de formation qui se déroulera du 05 janvier au 13 juillet 2017 à Brest (29), Landerneau (29), Aradon (56), Ploemeur (56), Guingamp (22), St-Brieuc (22).
Contactez-nous au 02 98 21 39 94 / contact@stumdi.bzh

STUMMADUR : BREZHONEG DINDAN 840 EURVEZH !
Chom a ra plasoù evit ar stummadur o tont a vo aozet eus ar 5 a viz Genver d'an 13 a viz Gouere 2017 e Brest (29), Landerne (29), Aradon (56), Plañvour (56), Gwengamp (22), St-Brieg (22).
Deuit e darempred ganeomp : 02 98 21 39 94 / contact@stumdi.bzh


contact : Lara Le Jeune
E karg eus ar c'hehentiñ / En charge de la communication
STUMDI
Maner Keranden - BP311 - 29413 LANDERNE Cedex
02 98 21 39 94
www.stumdi.bzh

Du breton avec les petits !

Du breton avec les petits !

CARHAIX
MAMMIGOÙ. LA MAISON OÙ LES BÉBÉS PARLENT BRETON

mammigoù breizh
Les lauréats (ou leurs représentants) des prix de l'avenir de la langue bretonne.

Ouverte à Carhaix le 20 décembre dernier, Mammigoù, une maison d'assistantes maternelles bretonnantes, a obtenu le prix de l'avenir de la langue bretonne dans la catégorie association. Ce prix va lui permettre d'achever les travaux.

Plus d'information sur : http://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/mammigou-la-maison-ou-les-bebes-parlent-breton-05-02-2015-10516946.php

DEVENIR ENSEIGNANT(E) BILINGUE
L’Office Public a publié un dépliant faisant la promotion du métier d’enseignant(-e) bilingue en collaboration avec le rectorat. 

recrutement enseignants bilingues
La Bretagne compte près de 900 enseignants bilingues et chaque année, la croissance des effectifs scolarisés dans les filières renforce le besoin de former de nouveaux enseignants. 
Dans cette perspective, ce dépliant permettra d’informer les étudiants sur les modalités de préparation au concours de professeur des écoles bilingues ou au CAPES de breton. Pour leur part, les enseignants monolingues qui ont pour projet d’enseigner dans une filière bilingue trouveront dans ce document les informations qui leur permettront de mener leur projet à terme. 
Riche de témoignages d’enseignants, ce dépliant contient également des renseignements sur les aides financières qui peuvent être sollicitées pour devenir enseignant bilingue (Skoazell et Desk) ainsi que les coordonnées des organismes d’apprentissage intensif du breton et des centres universitaires préparant le Master MEEF bilingue ou immersif.

Télécharger le dépliant ...

Vous abonner ...


Notre site vous intéresse ?
Vous souhaitez être averti dès qu'une nouvelle information y sera diffusée ?
Alors n'hésitez pas, renseignez votre e-mail et cliquez sur : "abonnement".

(A tout moment vous pourrez vous désabonner en utilisant le bouton correspondant)